Fluo Bleaching

Pour son exposition à la galerie Papillon, Raphaëlle Peria avait prévu un voyage à Tahiti dans le but d’une recherche autour du phénomène du blanchiment du corail. Le confinement l’a obligé à ne garder comme matière première que des prises de vue d’aquarium. Ce revirement offre un autre sens à sa dynamique de travail. Milieu recomposé par l’homme, l’aquarium donne à voir une image dont la beauté tient de l’entretien et de l’aménagement. Raphaëlle Peria a donné naissance à des œuvres aux couleurs étranges.
Pour la première fois, elle utilise la peinture pour suggérer la pollution. Les taches de couleurs mates contrastent avec les textures et teintes des éléments du monde marin. En grattant, elle laisse apparaître le blanc, évoque ainsi les transformations que subissent au fur et à mesure les coraux.

-Pauline Lisowski
Extrait du texte De l'image comme geste physique au support du
dessin publié sur Point Contemporain à l'occasion de l'exposition
"Fluo Bleaching" à la Galerie Papillon, Paris, 2020

Ci dessous
Vues de l'exposition Fluo Bleaching à la Galerie Papillon (Paris), Octobre-Décembre 2020

Défiler vers le haut