Narcissus in Flores

L’exposition Narcissus in Flores a été pour Raphaëlle Peria l’occasion d’interroger à nouveau les paysages de son enfance. Les nombreuses visites dans les marais bordant la Somme ont été l’occasion d’observer la flore constituant ce paysage, mais aussi de questionner la manière dont il a été façonné par l’homme. Dans les œuvres présentées au Château Blanc, on retrouve cet intérêt pour le végétal, l’élément aqueux et les multiples jeux de reflets existant entre l’eau et les plantes. A l’image du héros d’Ovide, qui tombe amoureux de son image jusqu’à en mourir, ce thème de Narcisse retenu par l’artiste pour donner un titre générique à cette nouvelle exposition renvoie à la posture de l’homme face à la nature. Il s’en abreuve, la détruit, puis la protège, toujours en fonction de ses seuls intérêts, et en oublie de ne pas y intervenir.

-Barbara Denis
Extrait du texte de présentation de l’exposition Narcissus in flores,
17 janvier au 29 février 2020, Le Château Blanc, Flixecourt

Narcisse, grattage sur photographie, 105 x 75 cm
Vue de l'exposition Narcissus in Flores au Château Blanc de Flixecourt, Février 2020

Les Polyphages #2, grattage sur photographie, 32 x 24 cm
Vue de l'exposition Narcissus in Flores au Château Blanc de Flixecourt, Février 2020

La touffe d’herbe, grattage sur photographie, 60 x 40 cm
Les herbiers #2, grattage sur photographie, 80 x 60 cm
Vue de l'exposition Narcissus in Flores au Château Blanc de Flixecourt, Février 2020

Les marais, encre de chine et grattage sur papier, 36 x 26 cm
Vue de l'exposition Narcissus in Flores au Château Blanc de Flixecourt, Février 2020

Souches marines, ensemble de 15 dessins à l’encre et grattage sur papier, 36 x 26 cm
Les Pontons, encre et grattage sur papier réhaussé à la feuille d’or, 76 x 56 cm
Vue de l'exposition Narcissus in Flores au Château Blanc de Flixecourt, Février 2020

Défiler vers le haut