Tetrameles nudiflora

série de 77 dessins, techniques mixtes,
32 x 24 cm chaque
2018-2019

Hopea Odorata

Koh Ker, ex capitale khmère est aujourd’hui un ensemble de ruines enfouies sous la végétation dans le nord du Cambodge. Elle est classée depuis 1992 au patrimoine mondiale de l’Unesco. Son nom signifie «bouquet de Hopea Odorata». L’hopea odorata est une plante aux fleurs jaunes parfumées qui ne croît que dans les forêts humides. L’espèce est inscrite aujourd’hui sur la liste rouge de l’IUCN comme « vulnérable », c’est-à-dire comme espèce menacée d’extinction dans la nature.
En avril 2017, je pars à la recherche de l’Hopea odorata dans la jungle autour des ruines de Koh Ker mais aussi sur les sites du Beng Meala, de Sambor Prei Kuk et d’Anghkor. Ce voyage est une quête vers la disparition, une recherche de l’infra-mince qui pourrait subsister au temps et aux destructions de l’Homme.
Sur place je n’ai trouvé nul trace du spécimen mais un ensemble d’histoires autour de la plante. Je reviens donc dans mon atelier avec un manque, une absence, mais aussi avec de nouveaux récits et un important nombre de photographies prises tout au long de ce voyage. Photographies principalement de plantes et de temples sur lesquels la nature cherche à reprendre ses droits.

Stand de la Galerie Papillon, Drawing now 2019

Scroll Up